La Roseraie de Zweibrücken  a  été officiellement inaugurée le 20 juin 1914 à l’initiative du «Verein Pfä lzischer  Rosenfreunde»,  qui  a été  fondé deux  ans  plus  tôt.  L’id é e  était  -  conformément  à  l'esprit  du  temps - de créer une exposition permanente de rosier, qui toujours doit  contenir les variétés les plus  actuelles des cultivateurs allemandes et internationaux. 

Parce que la Roseraie de Zweibrücken respecte toujours cet objectif, elle est le p lus ancien jardin de  nouveautés de rosiers en Allemagne. Aujourd ’ hui, les seuls rosiers présentés sont ceux qui sont sains  sans aucun additif chimique et ainsi font plaisir aux gens de manière nat urelle.

Bien sûr, il y a aussi des roses historique et robuste à Zweibrücken, qui complètent l’assortiment admirablement.

En 1914 déjà, plus que 42.000 rosiers ont fleuri dans la roseraie nouv ellement créé. Malgré les circonstances défavorables des deux guerres mondiales et de l’inflation des années 1920, la roseraie ne pouvait pas être seulement obtenue, mais aussi complété.

En 1951, après que la Cité de Zweibrücken a repris la direction du  jardin pour des raisons financières,  Oskar  Scheerer  a  été  nommé  à  tête horticole. Scheerer a donné un tout autre visage au jardin, qui est encore visible aujourd'hui. Depuis ce temps-là, la roseraie n’était plus une roseraie au sens classique, mais un jardin dans lequel la Reine se présente avec sa cour. Parallèlem ent, il devrait être un endroit de détente et de recueillement au c œ ur de la ville.

Etant filiale de la Cité de Zweibrücken, l’Umwelt- und Servicebetrieb a repris la direction de la roseraie en avril 2011. La gestion horticole revient à Heiko Hübscher, qui poursuit et compl ète les idé es de Scheerer.

Malgré toutes les difficultés, le symbole de la ville a pu fêter so n 100e anniversaire en 2014. Aujourd’hui, la Roseraie fait à peine 4,5 hectares et est plantée avec environ 45. 000 rosiers de 1.500 variétés différentes. Ils sont accompagnés par 900 plantes vivaces et 250 variétés  de plantes ligneuses. Dans  des parterres ornementaux se trouvent des fleurs d'été et de printemps qui changent an nuellement.

 

   

 

   RETOUR